Gnonou: Des Yali aux côtés des handicapées auditives pour une hygiène menstruelle et contre le Covid-19

Depuis le 10 novembre 2009, la communauté internationale célèbre le Mandela Day. Pour cette édition, des alumni Yali ont lancé une initiative pour renforcer les connaissances des élèves handicapées auditives sur l’hygiène menstruelle, les mesures barrières contre le Covid-19 et la protection de l’environnement à travers l’initiative Gnonou.

Dans le monde entier, le 18 juillet de chaque année est consacrée à la Journée internationale Nelson Mandela. Cette célébration qui est proclamée le 10 novembre 2009 par l’UNESCO vise à commémorer la contribution de Nelson Mandela à la promotion d’une culture de paix. Durant cette journée, chaque citoyen du monde est invité à consacrer soixante-sept minutes de son temps à une initiative citoyenne. Au Bénin, l’Association des anciens boursiers du programme Yali accompagnent financièrement les initiatives des membres en vue de renforcer leur impact communautaires pour commémorer le Mandela Day 2020.

L’initiative Gnonou portée par les alumni du programme Yali Atman BOUBA, Franz OKEY, Asnitou BOUBA et Joël KKIKI, vise à sensibiliser les filles élèves sourdes du Centre intégré des sourds et entendants du Bénin à Louho dans la commune de Porto-Novo. A travers un atelier, les jeunes filles seront édifiées sur l’hygiène  menstruelle, les mesures d’hygiène, les aptitudes à observer en cas d’apparition des premières règles et surtout lever le mythe et le tabou autour de ce cycle féminin. Aussi, étant dans un contexte de crise sanitaire liée à le Covid-19, l’initiative a voulu contribuer au renforcement de la campagne de sensibilisation sur le respect strict des gestes barrières en les adaptant cette-fois-ci aux personnes handicapées auditives.

Par ailleurs, le risque de la propagation de le Covid-19 est aussi lié à la mauvaise gestion des déchets issus des mesures barrières dont les masques, la mauvaise gestion des eaux usées ayant servi au lavage des mains etc. Ainsi, basé sur le principe des 3R (Réduction, Réutilisation et Recyclage), les élèves pourront procéder à une meilleure protection de leur environnement afin d’assainir leur cadre d’apprentissage scolaire.

Cette initiative va également permettre de doter le centre de dispositifs de lavage des mains en vue de leur permettre de respecter les gestes barrières notamment le lavage systématique des mains qui s’avère capital dans la lutte contre la pandémie du coronavirus.

Joël KIKI, contributeur